"Tu ne peux pas te relire mais tu peux signer",    R. Char

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





7. Eco. alternatives - Conférence

Les Rencontres de Bellepierre

2009-2010

« Vendre, échanger, donner »

___________________________________

Conférence

 

mercredi 5 mai 2010, 18h00

amphithéâtre du lycée Bellepierre à St Denis

[Tout public. Entrée libre]

 

 

Économies alternatives

entre globalisation et localisme

 

Le global, froid certes, mais neutre et efficace ne doit-il pas être préféré au local, humain certes, mais partisan et figé ? L’entreprise capitaliste, fondée sur le profit, n’est-elle pas le seul modèle pertinent ? La prise en compte du particulier des terrains et du quotidien des hommes, sans ignorer pourtant les inévitables formes de mondialisation, impose que l’on revienne sur ces questions qui entremêlent l’économique, le sociologique et le politique.

 

 

Éric DUCROUX, professeur de gestion, syndicaliste : « Économie solidaire : une alternative à l’économie capitaliste ? »

De quels types d’entreprises l’économie solidaire est-elle composée ? Les coopératives sont des exemples d’organisations différentes de l’entreprise capitaliste. Par leurs objectifs à contre-courant de la recherche du profit, par la répartition du pouvoir, elles se distinguent du secteur marchand fondé sur la rentabilisation du capital. Elles sont néanmoins des entreprises économiques à part entière et constituent des démarches citoyennes alternatives aux seuls intérêts de la mondialisation financière. Sont-elles viables ? Sont-elles pertinentes ?

 

Emmanuel SOUFFRIN, anthropologue, directeur de l’ESOI (cabinet d’études socioethnologiques de l’océan Indien) : « La question du clientélisme dans l’action sociale à l’heure de la mondialisation ».

Une économie alternative passe nécessairement par une autre expérience de la production et de la consommation. À l'heure d'une certaine mondialisation et des échanges dits généralisés, l'interchangeabilité des personnes à des postes clés bouscule-t-elle les logiques de proximité et de clientélisme au sein des organisations ?


Date de création : 18/04/2010 06:26
Dernière modification : 18/04/2010 06:26
Catégorie : 7. Eco. alternatives
Page lue 4519 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.81 seconde