« Que ce monde demeure, / Que la feuille parfaite / Ourle à jamais dans l'arbre / L'imminence du fruit ! »,   Y. Bonnefoy

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





Hors thème Géopolitiq - Conférence d'Alain GASCON

 

 

Conférence du mardi 5 mai 2008

 

(en partenariat avec la MCUR, hémicylce du Conseil Régional

Saint Denis de La Réunion)

 

Alain Gascon

 

L’Éthiopie, une géopolitique de la confluence :

Afrique, océan Indien et Arabie

 

Après une rapide introduction sur la géopolitique et l’Institut français de géopolitique, Alain Gascon parlera de l’Éthiopie (avec photos et cartes) et de sa situation géopolitique exemplaire à bien des égards, extrémité de l’Afrique, elle s’avance vers l’Arabie et sépare ou unit mer Rouge et océan Indien. La conférence s’achèvera par la présentation des travaux d’étudiants de l’IFG se rapportant à l’océan Indien.

 

L’Éthiopie a repoussé la colonisation et les Éthiopiens en sont fiers. Sur les hautes terres s’est ancrée, depuis 2000 ans, une civilisation écrite intacte qui ne doit rien à l’Europe même si elle partage avec elle et la Méditerranée, le christianisme, les deux autres monothéismes et quelques traits culturels. « Empire du milieu » de la Corne de l’Afrique, elle s’avance vers l’Arabie et sépare la mer Rouge de l’océan Indien, rappelant même, à certains égards, Madagascar. On a douté que l’Éthiopie ait fait partie de l’Afrique tant elle a été soumise à des influences extérieures ; les Éthiopiens, eux-mêmes, ont parfois reproché aux Africains d’avoir cédé aux Européens. Le pays a vécu plus de quinze années terribles : révolution de 1974, famine, réforme agraire brutale, guerre civile, exil massif. Encore évoquée comme le symbole des disgrâces africaines, l’Éthiopie, deuxième État le plus peuplé d’Afrique, connaît, toutefois, depuis 2000, une croissance économique spectaculaire, sans pétrole, et une exemplaire modernisation, accélérée et centralisée.

 

Géographe, Alain Gascon est professeur à l’Institut français de géopolitique (IFG). Il est par ailleurs chargé de cours à l’Institut national des langues et des civilisations orientales (INALCO) et associé au Centre d’études africaines (EHESS/IRD).

Spécialiste de l’Éthiopie, où il a résidé pendant deux ans à la fin du règne de Hailé Sélassié et dont il a appris la langue officielle, l’amharique, il a été le témoin privilégié de son histoire récente au cours de nombreuses missions. Il a rédigé de très nombreux articles et deux livres sur ce sujet : Sur les hautes terres comme au ciel. Identités et territoires en Éthiopie, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, 335 p ; La Grande Éthiopie, une utopie africaine, CNRS éditions, 1995, 246 p.

 


Date de création : 01/09/2010 04:24
Dernière modification : 01/09/2010 04:24
Catégorie : Hors thème Géopolitiq
Page lue 2696 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.8 seconde