« Caminante, no hay camino, se hace camino al andar »,   A. Machado

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





Etudes féminines - Yvonne KNIBIEHLER

Télécharger au format pdf

Historienne, Yvonne Knibiehler est spécialiste de l’histoire des femmes, de la famille et de la santé dont elle est une des pionnières.

Elle nous a aimablement envoyé ce petit texte sur la contraception.

Elle y rappelle sa thèse selon laquelle les questions « féminines » ne doivent être considérées comme des questions privées ; ce sont des problèmes politiques. Parce que les mères sont des citoyennes, la maternité – et au-delà la parentalité – doit être pensée en terme de citoyenneté.

 

 

Contraception et politique

Yvonne Knibiehler

 

 

 

 

 

La contraception a donné aux représentantes du deuxième sexe la maîtrise de leur fécondité. Dans le couple, c'est donc désormais la femme qui décide en dernier ressort de faire naître. Moyennant quoi, elle impose délibérément la vie à un enfant. Initiative qui fonde une lourde responsabilité politique, car l'enfant désiré, programmé, sera un créancier redoutable. Le meilleur lui est dû, puisque on l'oblige à vivre. Le meilleur, pas seulement au sein du foyer, mais aussi dans la cité, et dans le vaste monde où il grandira. Sa mère dispose des droits politiques, elle est citoyenne à part entière. À elle de lutter pour créer un environnement favorable au bon développement de sa progéniture. Elle doit voter, se faire élire si possible, contrôler le contenu des lois et leur application. Sans se limiter aux domaines sanitaire, social, éducatif qu'on réserve volontiers aux femmes. Les mesures à prendre peuvent avoir un coût élevé : le domaine financier ne saurait échapper à une mère ; l’État est un grand ménage, trop souvent mal administré. À coté des finances, le domaine économique relève aussi de sa responsabilité : la création des richesses est une condition nécessaire à l'amélioration des conditions de vie. Et comment pourrait-elle se désintéresser des relations internationales puisque la guerre et la paix en dépendent?

Nos anciens ont trop dissocié la vie privée et la politique. Il appartient aux mères de faire entendre aux pères que « le privé est politique », d'imposer la parentalité comme composante essentielle de la citoyenneté.

 

 

 

 

Pour citer cet article

Yvonne Knibiehler, « Contraception et politique », lrdb.fr, mis en ligne en février 2007.


Date de création : 19/02/2007 11:55
Dernière modification : 11/07/2007 16:58
Catégorie : Etudes féminines
Page lue 3290 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.79 seconde