« L'homme a sorti de lui-même l'idée de Dieu. Il faut qu'il la réintègre en lui-même »,   F. Ponge

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





Sociologie - Patrick PILLON

La_Revue

 

 

n° 6, 2011-2012

 

 

« Vues d’ailleurs »

 

_____________________________

 

 

 

 

 

 

 

« Instabilité hiérarchique et ambiguïtés en Nouvelle-Calédonie : du non-dit à l’analyse de la prééminence politique et statutaire en pays Mèa », Patrick Pillon

 

 

Lire au format pdf

 

 

Sociologue à l’Institut de recherche pour le développement (ird), Patrick Pillon travaille sur l’organisation sociale « précoloniale » en pays Mèa, territoire qui s’étendait dans le sud-est de la Grande Terre néo-calédonienne.

 

Résumé

Il analyse ici la prééminence d’une chefferie Mèa inscrite dans le non-dit alors qu’elle s’ancre dans la prépondérance politique des parentés de fondateurs. En sont montrées les composantes organisationnelles et d’intégration territoriale, ainsi que les mises en forme symboliques qui relèvent des cérémonies de l’igname de la chefferie. Leur facture étant unique au sein du territoire, l’absence d’énonciation est placée au regard d’un système social d’instabilité hiérarchique tendancielle, fait de compétitions pour l’honneur du nom et de tensions entre hiérarchie et égalitarisme. Les risques de conflit et de subversion de l’ordre social expliqueraient le rôle du non-dit en tant que contre-feu politique.

Mots-clés : Nouvelle-Calédonie, Grande Terre, dynamique sociale, contradictions et enjeux politiques, prééminence, non-dit, chef, igname, numineux

 

Abstract

Hierarchical instability and ambiguity in New Caledonia : from non-utterance to political and statutory predominance in Mea country analysis. Tackles the predominance of one of the four chieftainships of the Mea territory located in south-eastern new caledonian main island, which although ingrained in the political dominance granted the founding parental groups, is embedded in understatement. Are first established the organizational aspects of this predominance, then its symbolical and ceremonial transcriptions through yam cycle. The hypothesis is that the predominance of both chiefdom and chief cannot show openly, owing to social trends which both promote hierarchy and equality, alongside pride competitions ; understatement and ancestral world then become a likely political option.

Keywords: New Caledonian main island, Social trends, Political strains, Predominance, Understatement, Chiefs, Yams, Ancestral world


Date de création : 15/06/2012 11:44
Dernière modification : 15/06/2012 11:44
Catégorie : Sociologie
Page lue 3369 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.8 seconde