« Tout livre digne de ce nom s'ouvre comme une porte, ou une fenêtre. »,   P. Jaccottet

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





Art - Alain DECLERCQ

 

Plasticien français, Alain Declercq, n’est ni un activiste, ni un théoricien, il donne à voir ce qui se tient là, exposé et visible, ce qui nous règle et nous structure et pourtant nous échappe. Alors il répète et surexpose, avec insistance, témoin fidèlement indocile du réel, il tâche néanmoins de ne pas y coller, ne pas y adhérer, et surtout ne pas le confirmer comme ces journalistes complices, dûment mandatés.

Il nous a envoyé ce texte et trois photos, « B52 », « instinct de mort » et « cowgirl ».

 cowgirl.jpg
 

Embedded versus wildcat

 

L'an dernier, à l’occasion d'une exposition au Palais de Tokyo de Paris, j'ai pris contact avec un ex-agent des services de renseignements de l'armée française pour lui faire part de mes interrogations concernant quelques événements politico-médiatiques récents. A peine avais-je formulé ma première question qu'il me déclarait sans sourciller : « le complot n'est pas un fantasme, mais une stratégie politique » ! Les affaires d'État, quand elles sont dénoncées par leurs protagonistes n'en sont que plus savoureuses et inquiétantes. Inutile de faire une liste de ces dérives tant il y a consensus sur l'idée d'une manipulation généralisée des politiques via leurs relais médiatiques. Aujourd'hui, qui peut lire – sans rire – les rapports de la commission Warren, de l'assassinat de Ben Barka ou des armes Irakiennes ?

La presse n'est plus que sporadiquement un élément de contre-pouvoir parce qu'elle n'enquête plus et son travail se résume souvent à la politique du communiqué de presse. Les collusions entre les groupes de presse et les affaires publiques sont toujours aussi détestables. La démocratie se radicalise à son tour dans son penchant le plus dangereux, celui du sécuritaire et du bien public qu'on nous assène à coup de Patriot Act.

Ainsi, la paranoïa de la démocratie se stigmatise actuellement autour du terrorisme; cette peur qu'on nous donne à penser pour justifier une politique sécuritaire mais pas pour tripler l'aide aux pays miséreux. La politique du pillage bat encore son plein avec notre aval républicain. Les islamistes se battent avec les armes que nous leur avons confiées : la guérilla et la propagande, les démocraties avec celles que nous leur avons votées : la guerre préventive et le Live CNN.

Pour mon travail, j'essaie régulièrement de prendre contact avec des acteurs « souterrains » des affaires publiques : officiers de brigade criminelle, ex-agents de renseignements, journalistes d'investigation (je ne rate pas un « j'ai été directeur de la DST » ou un « agent Y, carnets secrets »...) et tous relèvent un problème de temps d'action. Toutes les vérités sont bonnes à dire, mais seulement au bon moment. J’en ai fait l’expérience récemment. En mars 2003, quelques semaines après le début des bombardements américains sur Bagdad, j'ai réalisé la photo « B52 », un hommage à Chris Burden tirant sur un Boeing 747 en pleine guerre du Vietnam. De retour d'Angleterre (de la base US de Fairford) où les bombardiers faisaient des rotations méthodiques, j'ai agité tous les contacts que je pouvais avoir dans la presse quotidienne pour leur proposer (gratuitement) cette image. Personne n'en a voulu, malgré la position de la France dans cette affaire. Pourtant, deux mois après la victoire annoncée et la fin explicite des actes de guerre, tous les journaux l'on publiée. La guerre est finie, parlons en ! Dans ce contexte, l'art a une position cynique puisque c'est le seul espace qui lui reste. Les artistes ne peuvent postuler que sur une stature de visionnaire solitaire par peur du dogme. J'essaie d'y échapper et d'enquêter sans complexe, par l'expérience ou la fiction. Plutôt wildcat qu'embedded (1).

 

______________

 

(1) Embedded est le nom des journalistes « embarqués » avec les soldats dans les zones de conflits, et « wildcat » celui des journalistes indépendants.

 B52.jpg
 

 

 


Date de création : 22/05/2007 12:30
Dernière modification : 18/06/2007 10:00
Catégorie : Art
Page lue 4947 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.84 seconde