"Agir en primitif et prévoir en stratège",    R. Char

--- PRESENTATION ---

ECRIVAINS

2010-11 NORMAL

2009-10 DON ECHANGE

2008-09 LE GENRE

2007-08 LA VILLE

2006-07 LE POLITIQUE
+ 0. PRESENTATION
+ 1. Philosophie et politique
+ 2. Architecture & politique
+ 3. Sociologie & politique
+ 4. Théâtre & politique
+ 5. Entreprise et politique
+ 6. Psychanalyse (intro.)
+ 7. Psychanalyse politique
+ 8. Histoire et politique
+ 9. Economie et politique
+ I0. Art et politique

Brèves (archives)

Recherche





Pays - BOKASSA Centrafrique

Le 12 juin 1987, Jean-Bedel Bokassa (1921-1996) était condamné à mort

 

Au pouvoir de 1966 à 1979 : Président, puis Président à vie (1972), Maréchal (1974) et enfin Empereur autoproclamé (1977) de la République centrafricaine, Sa Majesté Impériale Bokassa Ier. En 1979, la France organise un coup d’État, l’opération Barracuda.

Après sept ans d’exil, il revient en Centrafrique en 1987 pour être jugé. Condamné à mort pour trahison, meurtre et détournement de fonds – les charges de cannibalisme et de meurtre d’enfants ne furent pas retenues – sa peine a été commuée en détention à perpétuité. Il fut finalement amnistié en 1993.

Site étonnant d’un nostalgique, biographie, photos, documents sonores très intéressants…

 

Bref rappel :

La République centrafricaine, ex-colonie française, est indépendante depuis 1960.

620 000 km2 ; 4 millions d’h.

Président : François Bozizé, coup d’État en mars 2003 (contre A.-F. Patassé), puis élection en mai 2005.

 

La Cour pénale internationale a ouvert une enquête fin mai 2007 sur des crimes sexuels commis à grande échelle au cours du conflit armé de 2002-2003, et notamment après la tentative avortée de coup d’État de novembre 2002.

À lire sur le site de la CPI : « ouverture de l’enquête » et « information générale ».

« Des témoignages crédibles font état de viols commis sur des civils (des femmes, des jeunes filles et des hommes). Des scènes de cruauté, constituant un facteur aggravant, ont souvent été rapportées, notamment des viols en réunion commis devant une tierce personne et auxquels les parents des victimes étaient parfois contraints de participer. [...] Beaucoup de victimes ont souffert de stigmatisation sociale et certaines d’entre elles ont contracté le VIH » (CPI).

 

Enfin, Elsa Serfass, 27 ans, une volontaire française de MSF, a été tuée par balle, le 11 juin, dans le nord-ouest de la Centrafrique où de violents conflits opposent les forces gouvernementales aux rebelles, fidèles de l’ancien président Ange-Félix Patassé (condamné par contumace à 20 ans de travaux forcés en août 2006, en exil au Togo).


Date de création : 15/06/2007 15:39
Dernière modification : 07/07/2007 15:47
Catégorie : Pays
Page lue 5540 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


En bref / En marge

Depuis décembre 2006

   visiteurs

   visiteurs en ligne


La_Revue, n°6

La_Revue, n°5

La_Revue, n°4

La_Revue, n°3

La_Revue, n°2

La_Revue, n°1

Océan Indien - voire +

^ Haut ^

Responsable et coupable : Arnaud Sabatier

Rigoureuse mise en œuvre : Patrick Boissière

Amicale assistance technique : Richard Muller

Affectueuse hotline polyvalente : Timothée Sabatier

Avec le concours généreusement efficace d’Icare de chez GuppY

GuppY, un créateur de site très recommandable


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.79 seconde